Le programme

En 2017, le gouvernement de l’Ontario a invité les étudiants et les étudiantes en art et en design du programme de Culture visuelle autochtone de l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario (UEADO/OCAD University) à se familiariser avec la collection d’objets ancestraux du Musée royal de l’Ontario. Le projet s’inscrivait dans le cadre du 150e anniversaire de la fondation de l’Ontario.

Après avoir étudié et choisi chacun un objet, les étudiants et les étudiantes ont passé six mois à faire des recherches sur leur histoire, leur fabrication et leurs usages traditionnels. Ils ont ensuite créé des œuvres d’art qui se veulent l’expression de la beauté de ces objets et de leur importance culturelle.

Le pouvoir de transformation qui habite encore ces objets, les histoires qu’ils ont encore à raconter et le rôle qu’ils continuent de jouer influencent le caractère futuriste et imaginaire de leurs projets.

En présentant leur travail sur ce site Web, les étudiants et l’équipe de création souhaitent favoriser la recherche et les expériences interactives avec des objets ancestraux autochtones que conservent des institutions à travers le monde, pour découvrir et reconstruire leurs histoires et leur avenir, ou futurité.

2017 gii-izhiseg Ontario Ogimaawiwin o-gii-andomaawaa’ gikinol’amawaagana’ gaa-izhaanid imaa Anishinaabe izhitwaawin gaa-dagonigaadeg imaa OCAD gaa-izhinikaadeg Mazinichige-gichi-gikendaasoowigamig, ji-bi- waabandaminid gete-Anishinaabe aabajichiganan gaa-ganawenjigaadegin imaa ROM gaa-izhinikaadeg gaa-dazhi-ganawenjigaadegin gete-gegoonan. Anishinaabeg gaa-gii-dibendamowaad mewinzha. E-gichi-inenjigaadeg 150 daso-biboon e-ayaamagak Ontario akiins gaa-gii-onji-doodamowaad. Ningodwaaso-giizis AC 1036 o-gii-waawaabandaanaawaan ini gaa-gii-gagiiginamowaad ji-ganawaabandamowaad ji-naanaagadawendamowaad aaniindi gaa-onjiimagak gaye aaniin ezhichigaadeg gaye aaniin gaa-inwaadeg.

Miinawaa dash gii-inaawag ji-ozhitoowaad wiinawaa go omazinichiganiwaa ji-naagwak aaniin enendamowaad iweni gete-gegoon, gaye aaniin giiyaabi epiichi-gichi-inendaagwak. Aapiji bebakaan gii-izhi-mazinichigewag igi-gikino’amawaaganag e-dibaabadodamowaad enendamowaad ini gete-gegoonan edibaajimoomagakin ini gaye giiyaabi ji-anokiimagakin ini gete-gegoonan.

E-waabanda’iwewaad odoozhichiganiwaan omaa webisa’iding amii ezhi-bagosendamowaad igi gikikno’amawaaganag gaye igi gaa-wiidookaagowaad ji-nanaando-gikenjigaadegin gete-gegoonan gaa-ganawenjigaadegin noongom imaa dinookaaning miziwe akiing, j-gikenjigaadegin aaniindi gaa-bi-onjiimagakin gaye aaniin ge-izhaamagakin.

Les projets des étudiants

Cliquez sur les photos ci-dessous pour découvrir les projets

La démarche suivie pour faire renaître le passé

Nous sommes entrés au Musée royal de l’Ontario en tant que chercheurs et créateurs pour la première fois au mois de septembre 2017. Nous nous étions donné rendez-vous à l’entrée du personnel. Le gardien de sécurité nous a remis des laissez-passer.

Arni Brownstone, le conservateur d’anthropologie, a déverrouillé la porte et nous avons emprunté un dédale de couloirs menant à l’ascenseur réservé aux employés pour nous rendre au département d’anthropologie. Personne n’osait parler, nous étions mal à l’aise et légèrement inquiets.

LA DÉMARCHE

Les partenaires du programme

Le projet Découvrir/Reconstruire doit sa réalisation au soutien indéfectible de notre commanditaire, la province de l’Ontario, de notre partenaire, le Musée royal de l’Ontario (ROM), et des enseignants, des étudiants et du personnel administratif de l’UEADO (OCAD University).