Project Description

Le projet
Des âmes sœurs

La pipe à effigie iroquoienne est un outil qui permet brièvement à la personne qui la fume de communiquer verbalement et autrement avec les mondes physique et métaphysique. Des remèdes sacrés comme le tabac étaient fumées lors des assemblées politiques, offrant des prières au Créateur, afin de faciliter les changements sociaux. Certaines données suggèrent que ces pipes ont joué un rôle important dans la formation de la Confédération iroquoise. L’essence de l’effigie, ici celle de l’oiseau, s’exprime par le savoir-faire du sculpteur. Il y a 200, 300 ou 400 ans, les mains de l’artisan ont su rendre la nature volatile de l’animal, son petit sourire narquois et la très légère inclinaison de la tête, amorçant un dialogue apparemment contradictoire entre l’éphémère et l’éternel. D’après les recherches, la vie d’une pipe à effigie débutait lors de sa création et s’achevait lorsqu’elle était délibérément brisée. De nos jours, Twitter joue un rôle semblable. Représentées par un oiseau, nos pensées s’expriment dans des espaces physique et métaphysique (Internet) afin de communiquer avec les autres et faire évoluer la société.

Les peuples autochtones dans leur ensemble vivent les changements sociaux par les réseaux sociaux. L’utilisation des plateformes comme Twitter nourrit et stimule les mouvements de résistance tout en renforçant les communautés de l’île de la Tortue. Dans le reste du monde, les chefs d’État utilisent les médias sociaux comme moyens de propagande et menaces de guerres nucléaires.

Tous nos gestes portent à conséquence. Quelle sera à l’avenir la portée des choix que nous faisons aujourd’hui et que restera-t-il de nos décisions pour nos descendants ?

Son projet

Kaia’tanoron Dumoulin

Kaia’tanó:ron Dumoulin Bush est une illustratrice et artiste Kanien’kehá / canadienne française de Montréal, au Québec. Elle termine un baccalauréat en Culture visuelle autochtone à l’UEADO (OCAD University). Elle est titulaire d’un DEC en arts et d’un DEC en illustration et design du Dawson College à Montréal. Sur le plan personnel, ses œuvres s’articulent autour de la sexualité, la violence, l’identité et la politique. Sur le plan professionnel, elle privilégie les collaborations avec des clients qui cherchent à enrichir les communautés autochtones et favorisent l’autonomisation des jeunes Autochtones. Depuis 2012, Kaia’tanó:ron fait partie de l’équipe du programme Encore! Sistema Québec (ESQ). Elle enseigne la musique et les arts visuels à des élèves de la 2e à la 6e année à l’École Karonhianonhnha de Kahnawake, au Québec. 

L'objet ancestral

Pipe à effigie d’oiseau iroquoienne

Pipe à effigie d’oiseau // culture iroquoienne, Ontario // peut-être Ontario, Canada // terre cuite //

Cette pipe s’inscrit dans une riche tradition iroquoienne. Comme la plupart des pipes à effigie zoomorphe, l’oiseau fait face au fumeur.

Sa démarche

Je savais avec quel animal je voulais travailler avant même d’entrer dans les réserves. J’avais visité la Galerie des Premiers Peuples à de nombreuses reprises et la présentation des pipes me déplaisait. Leur importance politique et leur côté artistique étaient passés sous silence. Elles étaient réduites à des tessons de poterie. Je voulais en connaître davantage sur les pipes à effigie et sensibiliser le public à leur importance.

J’adore les oiseaux et j’en ai d’ailleurs. Je suis époustouflée par le savoir-faire du sculpteur, qui a réussi à exprimer l’essence de l’oiseau.

Je voulais apprendre à connaître cet objet et sa matière sous tous ses angles.

LA DÉMARCHE